Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici quelques destinations au fil du vent, seul, en famille, entre amis ou autre...Mais toujours avec le sourire.

20 May

Direction la mer.....en vélo

Publié par Phil Duvent  - Catégories :  #France

Direction la mer.....en vélo

" Que le grand architecte de l'univers fasse que nous ayons des conditions clémentes pour accomplir ce joli voyage. Surtout pas de fortes pluies. Accordez-nous plutôt si possible un chouette soleil qui cogne mais pas trop et enfin si ce n'est pas trop demandé pas de vent violent de face entre Carcassonne et la mer. "

Prière adressée à qui voudra bien l'entendre...

Voilà ce qui l'en fût vue de l'intérieur.

Quelques semaines plus tôt naissait l'idée de rallier notre département à la mer Méditerranée soit environ 300 km. Didier et moi même faisant tranquillement germer le projet au fil des jours. Abilio, le troisième larron se greffera au voyage grâce à la préparation physique et mentale de coach Didier. 

Je retrouve donc un lundi du mois de mai mes deux compères prêts à vivre pleinement cette chouette aventure. 

Le parcours doit s'effectuer en trois jours en traversant les départements de la Haute-Garonne, l'Ariège et de l'Aude.

La prière a été entendu et c'est sous un soleil radieux que nous nous élançons.

 

La dream team.

La dream team.

A titre personnel j'accuse une préparation physique moyenne tandis que Didier semble hautement affuté. Abilio le moins entrainé ne portera pas de charge et ses affaires échoueront sur mon porte-bagage. Par la force des choses il endossera le rôle d'homme balai comprenant le port d'un superbe gilet jaune. 

Même si le parcours global préalablement tracé ne présente pas de difficulté particulière cela reste tout de même un bel effort physique et il va falloir gérer sur la durée.

Mes deux collègues partent avec deux bons VTT montés en pneu lisse tandis que je pars chevauche un D4 que j'utilise pour du cyclo taf mais assez polyvalent pour être facilement customisé pour de la petite rando.

Direction la mer.....en véloDirection la mer.....en véloDirection la mer.....en vélo
Etape 1   Lanemezan - La Bastide-de-Sérou.

Etape 1 Lanemezan - La Bastide-de-Sérou.

Nous nous élançons en milieu de matinée alors que le soleil commence déjà à réchauffer l'air ambiant. La première partie descendante et une bonne mise en jambe, les kilomètres s'enchainent sur un bon rythme dans des paysages verdoyants sur fond de Pyrénées.

 

Nous profitons du paysage.

Nous profitons du paysage.

Direction la mer.....en vélo
Direction la mer.....en vélo

Nous débarquons en Haute-Garonne qui affiche comme caractéristique géographique une faible largeur. Nous traversons Montréjeau où nous profitons d'une belle descente, passons au sud de Saint-Gaudens et croisons divers autres villages...

Direction la mer.....en vélo

Fait notable : 

alors que nous voyons les effets de la déforestation dans les Pyrénées, Didier décide d'agir et prend les choses en main : il nourrit l'un des arbres qui pour sur, gavé de cet apport généreux deviendra grand. C'est à ce moment-là que la voiture-balai fatiguée d'attendre décide de prendre la tête des opérations.

 

Fait notable : 

Alors que nous débatons sur la déforestion des Pyrénées, Didier décide d'agir et prend les choses en main : il nourrit l'un des arbes qui pour sur gavé de cet apport généreux deviendra grand. C'est a ce moment là que la voiture balai fatigué d'attendre décide de prendre la tête des oprations.

La voiture balai donne le rythme.La voiture balai donne le rythme.

La voiture balai donne le rythme.

Une pause...quelque part...

Une pause...quelque part...

Direction la mer.....en vélo

A l'heure de la pause nous nous arrêtons au bord de la route pour déguster les excellents sandwichs préparés par Sylvie. Ils nous redonnent un surplus d'énergie bien utile aux portes de l'Ariège.

Au passage, la charge de Didier s'allège de quelques centaines de grammes tandis que nous croisons quelques connaissances venues elles aussi faire du vélo.

L'ambiance est bonne lorsque nous reprenons la route sur les terres ariégoises.

Saint-Lizier.Saint-Lizier.

Saint-Lizier.

Saint-Girons.Saint-Girons.

Saint-Girons.

Direction la mer.....en vélo

Après une pause place des Capots dans la jolie ville de Saint-Girons nous nous engageons sur une voie verte bien entretenue et très agréable à parcourir.

La piste roulante alterne des zones ensoleillées et des parties ombragées qui offre un peu de fraîcheur.

En ce bouillant après-midi du mois de mai le soleil tape dur et ces petits passages abrités font du bien aux organismes éprouvés par la chaleur et l'accumulation des kilomètres.

Le tunnel de la peur.

Le tunnel de la peur.

Alors que les bidons se vident à vitesse grand V nous finissons par nous retrouver à sec à environ 15 km de l'arrivée. Quelques coups de pédale plus tard, nous croisons un bâtiment qui semble habité. Abilio n'a pas soif et poursuit la route désireux d'en découdre avec les derniers dizaines d'hectomètres. Didier et moi entreprenons de frapper au bâtiment ou un gentil Monsieur nous donnera accès à l'eau. Nous repartons enfin lorsque Abilio revient en sens inverse les yeux brillants d'émotions. Nous l'interrogeons sur cette soudaine envie de faire des aller et venue inutile ?

Il nous raconte qu'un peu plus loin, au détour d'un virage il y a un sombre tunnel d'où emmerge un courant d'air glacial. La vue du ténébreux orifice lui ayant fait faire demi-tour aussi prestement qu'il était parti de l'avant.

Renforcé par le reste de l'équipe nous le traversons ensemble à vive allure dans une belle portion de faux plat descendant mais à la visibilité grandement réduite.

Direction la mer.....en vélo
A la sortie du tunnel.

A la sortie du tunnel.

31° à 15h00. La journée a été chaude et nous touchons au but. 31° à 15h00. La journée a été chaude et nous touchons au but.

31° à 15h00. La journée a été chaude et nous touchons au but.

Direction la mer.....en vélo

En fin d'après-midi, le panneau de Labastide de Sérou est en vue. Didier est le premier à le voir il accélère la cadence désireux de passer en tête au panneau. Je lui emboîte nerveusement le pas alors qu'Abilio reste à la traîne. Le panneau n'est pas trop loin mais situé sur une section montante. Je décide d'attaquer et lance le sprint en glissant à l'oreille de Didier "tu as perdu" histoire de lui mettre un peu la pression.

La distance se réduit mais la pente est sèche. Didier revient et se coince derrière moi. Je tente de passer le grand plateau mais trop tard il fournit un effort et me dépasse comme l'éclair à quelques mètres de la ligne virtuelle située près d'un virage qui sitôt franchit dévoile une jolie petite montée.

Direction la mer.....en vélo

Par le plus pur des hasards nous croisons Matthieu, notre hôte du jour, au supermarché local qui nous indique que nous ne sommes plus très loin du gîte pour la nuit. Me croyant arrivés je m'abreuve d'une dose de houblon fermenté.

Nous apprenons que la maison est située sur les hauteurs. Le chemin qui y conduit est particulièrement escarpé et la bière fraîchement avalée me fait mal. C'est transpirant et à bout de souffle que je parviens à la ferme de Lèdre attendu par mes deux compères.

Direction la mer.....en vélo

L'accueil est excellent et nous profitons le soir de la table d'hôte ou nous nous régalons autour de la bonne cuisine de Matthieu. Nous échangeons avec les personnes présentes et diverses discussions s'engagent. La fatigue accumulée nous conduit toutefois assez rapidement au pays des songes.

Direction la mer.....en véloDirection la mer.....en vélo

Je m'éveille à l'aube, pose une chaise sur la terrasse et profite du paysage jusque au lever du jour en attendant que Didier et Abilio se reveillent à leur tour.

Direction la mer.....en vélo

Un bon petit déj plus tard et c'est reparti pour la seconde étape.

Etape 2   La Bastide-de-Sérou - Carcassonne

Etape 2 La Bastide-de-Sérou - Carcassonne

Nous reprenons la route au matin direction Carcassonne. L'ancienne voie verte et en fait une ancienne ligne de chemin de fer et permet belle ballade sur un sympathique chemin.

Direction la mer.....en vélo
Direction la mer.....en véloDirection la mer.....en vélo

Sitôt sortis des bois nous luttons un peu contre le vent dans ces vastes étendues planes. A la mi-journée nous sommes à Mirepoix où nous profitons du cadre remarquable qu'offre la cité pour s'accorder une pause gourmande salutaire. 

 

Direction la mer.....en véloDirection la mer.....en vélo
Direction la mer.....en vélo
Direction la mer.....en véloDirection la mer.....en vélo

Le grand jeu de l'été:

Abilio se cache dans la scène. Saurez-vous le retrouver ?

Ou est Abilio ?

Ou est Abilio ?

Direction la mer.....en vélo

C'est reparti pour quelques kilomètres face au vent dans le département de l'Aude. Direction Fanjeau et Montréal deux jolies bosses visibles de loin dans ces paysages de plaines.

Direction la mer.....en véloDirection la mer.....en véloDirection la mer.....en vélo
Un concours peu courant

Un concours peu courant

Direction la mer.....en vélo

Quelques kilomètres avant Carcassonne, le sprint du jour est évoqué. Alors que le panneau de l'entrée de l'agglomération se rapproche, je reste calé dans la roue de Didier qui assure un bon train. Nous passons quelques ronds points tandis que Didier se retourne pour juger la position d'Abilio pas au mieux. J'en profite pour passer en tête et augmente la cadence. Quelques centaines de mètres plus loin je passe seul la ligne sans avoir à sprinter.

Le maillot vert du jour.

Le maillot vert du jour.

Direction la mer.....en vélo

Après une nuit peu mémorable à l'Adonis, un endroit où l'on se demande bien d'où sorte les étoiles affichées. Nous repartons à l'aube direction Narbonne plage objectif final de notre voyage. Nous cheminons à travers la campagne audoise sous un ciel couvert et un temps frais qui incite au port de la veste.

Etape 3   Carcassonne - Narbonne-Plage

Etape 3 Carcassonne - Narbonne-Plage

Direction la mer.....en véloDirection la mer.....en vélo
Direction la mer.....en véloDirection la mer.....en vélo
Direction la mer.....en vélo

Une dernière pause dans la charmante cité de Narbonne nous permet de retrouver quelques forces nécessaires à l'accomplissement du dernier tronçon de notre voyage.

Nous nous calons près du marché couvert où nous avalons quelques sandwichs accompagnés de jus d'orange. Une fois repus, nous nous élançons vers le bord de mer sous un ciel toujours chargé de grisaille.

NarbonneNarbonne

Narbonne

Direction la mer.....en vélo

La mer est proche et il ne nous reste plus que quelques ultimes kilomètres à parcourir pour atteindre l'objectif.

En point d'orgue nous traversons le massif de la Clape. Cette cote s'élève sur environ 6 kilomètres de manière irrégulière. A chaque bosse on pense voir la mer, mais non...On voit une autre bosse. Didier virevolte en tête, Abilio passe par tous les états mais c'est tous les trois que nous finissons par poser les yeux sur la mer.

La descente se savoure pour profiter du paysage.

Direction la mer.....en véloDirection la mer.....en vélo
Direction la mer.....en vélo
Direction la mer.....en vélo

Nous somme en ligne sur la route qui conduit vers le bord de mer. En tête et aux aguets j'aperçois le panneau de Narbonne-Plage à quelques centaines de mètres. Un cri fuse et le sprint final est lancé. Le terrain est légèrement descendant et le grand braquet est en place. Didier est calé dans ma roue tandis qu'Abilio ferme la marche. L'accélération est brutale. Didier tente de suivre tandis qu'Abilio est à la peine. La ligne se rapproche. Je serre les dents et poursuis mon effort tandis que je sens Didier revenir petit à petit. Un ultime effort et je passe la ligne d'arrivée en tête de justesse talonné de près par Didier.

Et de deux !

Et de deux !

Cool !  La mer !

Cool ! La mer !

Une savoureuse dernière petite pause sur le bord de mer.Une savoureuse dernière petite pause sur le bord de mer.
Une savoureuse dernière petite pause sur le bord de mer.

Une savoureuse dernière petite pause sur le bord de mer.

Direction la mer.....en vélo

Voilà, le voyage s'achève. Après 17h00 de vélo et 330 kilomètres environ le retour se fera en train et en trois heures avec visite de la locomotive

 

Au final ce fût une excellente ballade où nous nous sommes bien amusé, avons beaucoup rie tout en réalisant une belle performance sportive. Franchement, vivement la prochaine.

Direction la mer.....en vélo
Bonnes routes à toutes et tous.
Commenter cet article

À propos

Voici quelques destinations au fil du vent, seul, en famille, entre amis ou autre...Mais toujours avec le sourire.